Toshiba Tecra R850 Test longue durée.

6 mois en compagnie d’un Toshiba Tecra R850

toshiba-tecra-r850

toshiba-tecra-r850

Déjà 6 mois que votre serviteur a échangé son desktop vieillissant par un Toshiba Tecra R850. Il est temps de faire un petit bilan.

La première rencontre a été douloureuse, le Toshiba Tecra R850 reçu, présentait quelques petit défaut , notamment au niveau du clavier qui ne répondait pas convenablement sur certaines touches. Je m’en suis accommodé pendant 2 mois, faute de temps de contacter le service technique Toshiba, mais aussi par crainte de devoir me séparer de mon pc portable pendant un temps trop long.

Mon revendeur à finalement pu négocier l’envois d’un clavier neuf en remplacement. En 10 minutes, mon problème fut réglé par l’échange standard de celui-ci. Chapeau Toshiba et chapeau à mon revendeur PC ! ^^

Mon Toshiba Tecra R850 étant maintenant paré pour travailler sérieusement, il ne reste qu’un seul reproche que je puisse lui faire. Son disque dur est bruyant. En environnement calme, il est même carrément insupportable. La fréquence du bruit , mélange de ronronnement et de sifflement est vraiment désagréable. Si vous craquez pour un Toshiba Tecra R850, et que vous aimez travailler dans un environnement totalement sans bruits, n’hésitez pas à opter pour l’option du SSD….

Pour le reste, la configuration est particulièrement rapide, l’ i5 et les 8go de ram sont largement suffisante pour les travaux de PAO et les différents logiciels que j’utilise au quotidien pour le graphisme et la création multimédia…  suite adobe, 3d studio, Maya et Cubase tournent à merveille sur la machine.

Dernier petit bémol, mais la encore c’est une affaire de gouts, bien évidement. La présence du clavier numérique dédiée, que je pensais être un atout, s’avère finalement plus embêtante qu’autre chose, car du coup, le clavier ne se trouve plus  » en face » d e l’écran, et vous oblige à décaler votre notebook vers la droite.

Dans les cas ou l’utilisation du notebook se fait sur les genoux ou vautré dans un canapé, la position décalée deviens vite inconfortable…   C’est certain, mon prochain notebook n’aura pas de pavé numérique dédié !

 

 

Les commentaires sont fermés.